Kris Singleton

Rencontre avec Kris Singleton, créatrice de la marque de bijoux Kiki Koyote.

Nouveau coup de cœur, nouvelle interview en ligne !

Découvrez l’univers de Kris Singleton, créatrice de la marque Kiki Koyote. Mariée et mère de deux enfants, Kris élabore ses bijoux dans son studio situé à Minneapolis. Kris aime lire, écrire, fredonner des chansons lorsque son mari l’accompagne à la guitare, les longues marches dans la nature et passer du temps avec ses proches, tout simplement.

– New interview online! Kris Singleton, founder and owner of the lovely brand Kiki Koyote

Kris is married to her « best bud » Charlie – They have two girls, Grace and Edith. She spends her days at home with her girls and work two days a week (plus nights and weekends!) in her home studio. She loves to write though lately she hasn’t made enough time to write much. She loves to sing alongside her husband’s guitar. She likes a good quirky film, a large glass of red wine, a long walk or run, and just spending time with people she loves.

Kiki Koyote

Tell us the story behind your brand. About four and a half years ago I was diagnosed with a rare and aggressive form of cancer. In an instant the inertia of my life came to a screeching halt and I really understood that my days were not inevitable and tomorrow was not a guarantee. This realization was terribly powerful and hugely influential for me. I understood that today is everything, it is all we have, and it, in all its ordinariness, contains the whole of our purpose. I lived each day as I underwent intense chemotherapy and surgeries. I lived each hour, each moment. I lived simple, I lived now.  I did not have the capacity to live any other way.

I recognized that beauty wasn’t something distant or elusive, it was what surrounded me. And my purpose was uncomplicated and clear.

Don’t get me wrong, life was difficult, there were tears and screams and days when I just didn’t think I could bear any more. But I knew that I couldn’t escape the reality of my disease. What I could do was embrace the small joys that each day brought. I could be grateful for life, accept it for what it is now, and allow gratitude to transform it and make each day enough, and good.

Peux-tu nous en dire plus sur ta marque ? Il y a quatre ans et demi environ, on m’a diagnostiqué une forme rare et agressive de cancer. En un instant, tout a changer. Soudain, j’ai compris que demain n’était pas une garantie. Cette prise de conscience très puissante, a eu une grande influence sur moi. J’ai réalisé qu’il fallait profiter de l’instant présent, de ce que nous avons, et ce, dans toute sa banalité, car il contient l’ensemble de notre but. Chaque jour, je subissais la chimiothérapie et les chirurgies. Je vivais chaque heure, chaque moment. Je vivais simplement, je vivais l’instant. Je n’avais pas la capacité de l’appréhender d’une autre manière.

J’ai réalisé que la beauté n’était pas quelque chose de lointain ou d’insaisissable, c’était ce qui m’entourait. Mon but était simple et clair.

Ne vous méprenez pas, la vie était difficile, il y avait des larmes, des cris et des jours où je pensais ne plus pouvoir surmonter tout ça. Mais je savais que je ne pouvais pas échapper à la réalité de ma maladie. Tout ce que je pouvais faire, c’était chérir les petits bonheurs que chaque jour m’apportait. Je peux être reconnaissante aujourd’hui, accepter ma vie pour ce qu’elle est, cette reconnaissance me permet de la transformer et faire que chaque jour soit meilleur.

Kiki Koyote

How your brand was created? Kiki Koyote was born out of this lived realization. After chemo ended, I took a metalsmithing class and fell in love with the process. Making settled me squarely in the moment. It transported me to the simplicity and presence I had lived while I was sick. It made me feel at home and the act of making itself rang so true to my soul.

I literally hammered out both the burden and the gift of all I had experienced as I battled this disease and its messy aftermath.

Metal work was and is an absolute gift to me. It puts me in touch with another world and reminds me that each moment is a gift, an infinite potential just waiting to be born and transformed by our mindful presence and nurturing love.

I try to capture this in my work as Kiki Koyote through simple lines, calm yet commanding designs, hand finishes and hammerings that celebrate the human story.

I want my pieces to speak to you before they speak for you, to be pieces that anchor us in our own lives and inspire in us an honest and hearty embrace of now.

Comment a débuter cette belle aventure ? Kiki Koyote est née de cette prise de conscience. Une fois la chimio terminée, j’ai intégré une classe d’orfèvrerie. Je suis tombée raide dingue de ce processus. Créer m’a totalement immergé dans l’instant. Cela m’a replongé dans l’existence dans laquelle je vivais lorsque que j’étais malade. Je me suis senti comme à la maison et l’acte de faire par soi-même m’a paru si vrai. J’ai été marqué par tout ce que j’avais vécu lorsque je me battais contre la maladie et le contrecoup qu’elle a engendrer.

L’Orfèvrerie a été et reste un vrai cadeau pour moi. Elle me met en contact avec un autre monde et me rappelle que chaque moment est unique, doté d’un potentiel infini qui attend de naître et d’être transformé par notre présence et l’amour qui nous nourrit.

Je tente de capturer ceci dans mon travail, par des lignes simples, des designs pures, des finitions à la main et ce martèlement qui célèbre l’histoire humaine.

Je veux que mes créations vous parlent avant qu’elles parlent pour vous, pour qu’elles deviennent des pièces qui s’ancrent dans nos propres vies, inspirent et embrassent chaleureusement les lois de l’instant.

Kiki Koyote

Which part of the design process do you enjoy the most? By far my favorite part is exploring at my bench and witnessing a new design emerge as I work. It gets me so excited!

Where is your studio located? I have a studio in our home in a suburb of Minneapolis, Minnesota, USA.

What do you like most in this town? I absolutely love Minneapolis. What I love most is all the creative energy here and the real desire to support and encourage one another.

Quelle partie du processus de création préfères-tu ? De loin, la partie que j’affectionne le plus est de voir un nouveau design émerger lorsque je travaille. Cela me rend tellement heureuse !

Où est situé ton studio? Mon studio est situé dans notre maison dans une banlieue de Minneapolis, dans le Minnesota aux USA.

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans cette ville ? J’adore Minneapolis. Ce qui me plaît le plus est toute l’énergie créatrice qui se dégage d’ici avec un réel désir de se soutenir et de s’encourager les uns les autres.

Kiki Koyote

Where do you find inspiration? My latest series of pieces was very much inspired by the paradox and struggle that marks the human condition. We are amazingly broad creatures and meant for transformation, which is as painful as it is beautiful. In my work, I tried to capture this idea by exploring a dialogue between had line and soft curve. There is a fullness and richness in these shapes that really resonates with me.

These images jump out at me everywhere: architecture, nature, everyday objects, first glances. I have a little notebook where I jot down inspiration as it comes to me. This may be a rendering of a shadow i encountered at the playground, or it may be a few lines from a poem and the shape those words took in my soul.

But, my greatest inspiration by far, is my bench. To get out of a creative rut or to fill myself up, I sit down at my bench and just start to work. My designs start with some general idea, but they truly begin to assert themselves as I work. I am constantly amazed by the will and the vision of the raw materials. They teach me so much about balance and form and texture that I could never envision on my sketchpad.

Où puises-tu ton inspiration ? Ma dernière série de pièces a été inspirée par le paradoxe et la lutte qui marque la condition humaine. Nous sommes des créatures étonnantes, destinées à la transformation – Ce qui peut être aussi douloureux que cela peut être beau. Dans mon travail, j’ai essayé de capter cette idée en explorant ce côté linéaire et la douceur de chaque courbe. Cela provoque une certaine plénitude et la richesse de ces formes résonne vraiment avec moi.

Des images me viennent souvent à l’esprit : l’architecture, la nature, les objets du quotidien, les premiers regards. J’ai un petit carnet où je note tout ce qui me vient à l’esprit. Cela peut être une silhouette, ou quelques lignes d’un poème et l’influence que ces mots ont sur moi.

Ma plus grande source d’inspiration reste mon établi. Pour faire naître une création ou pour me ressourcer, je m’assieds et je commence à travailler. Mes modèles naissent à partir d’une idée générale, mais ils prennent vraiment forme au fur et à mesure que je travaille. Je suis constamment étonnée par la capacité des matières premières. Elles m’enseignent tellement à propos de l’équilibre, de la forme et de la texture, chose que je ne pourrais jamais reformuler sur mon carnet de croquis.

Kiki Koyote

What is your simplest daily pleasure? It’s got to be just being with my girls. It’s not always easy or pretty. It’s a big mess most of the time actually, but, in all that mess there are beautiful, cathedral moments. Moments where I am truly and totally present with them, where I can sink into their joy and wonder, look at them and truly see them.

Could you define your jewels in one word? Enough. Am I allowed to expound? 🙂 Enough, that’s my goal, that’s the place I come from as I make them, that’s what I hope to capture in each piece. Contentment, gratitude, simplicity, and presence.

Quel est ton plaisir le plus simple au quotidien ? Etre avec mes filles tout simplement. Ça n’est pas toujours facile ou joli. La plupart du temps cela reste très désordonné, mais, dans tout ce désordre, il y a de très beaux instants qui restent. Des moments où je suis en totale inertie avec elles, où je peux ressentir leur joie et leur émerveillement, les observer et vraiment voir qui elles sont.

Peux-tu définir tes bijoux en un mot ? « Juste ce qu’il faut ». Je résume… Ceci est mon but, c’est l’endroit d’où je suis partie pour les confectionner et c’est ce que je souhaite capter dans chacune de mes pièces à un instant précis. La satisfaction, la reconnaissance, la simplicité et la présence.

Kiki Koyote

What’s your motto in work and life? It is good, it is now, it is enough. This is an incredibly powerful set of words. They are as much a struggle for me as they are a conviction. But they are worth a struggle. I know these words to be true, I aspire to live these words, I fall short often, but I continue to strive. It is my desire not simply to say these words often but to live a life that witnesses to these words.

Over the past several years I have recognized that despite all the hardships that were a part of my life and the life of my family, life ultimately was and is good.

And life is always happening now even when my now may not be what I would choose. I learned to embrace now and know that it is good because it is life.

And, probably the most difficult to accept daily, is that it is enough. What we have now, where we are now, it is enough.

We are not always going to feel this or believe this, but we are also not always going to be in this place, this time. For now, it IS enough. It is everything, in fact. Now is all that’s real, and it’s all that’s really ours. Now is all we have. Let’s resolve to make now.

Quelle est ta devise dans la vie ? C’est beau, c’est maintenant, c’est juste ce qu’il faut. Ce jeu de mots est incroyablement puissant pour moi. Je vis ces mots, ils font partis d’une lutte. Je continue sans cesse de lutter. Mon désir n’est pas de dire simplement ces mots, mais de les vivre et de les garder comme témoins.

Au cours de ces dernières années, j’ai appris que, malgré toutes les difficultés qui ont fait partie de ma vie et de ma vie de famille, la vie était incroyablement belle.

Et ma vie, même si elle n’est pas forcement comme je l’aurais imaginé, m’a beaucoup appris, je sais profiter de l’instant et apprécier les doux moments.

Ce qui est plus difficile à accepter chaque jour, c’est que cela me convient parfaitement. Ce que nous avons maintenant, où nous sommes, cela suffit, nous n’avons pas besoin de plus.

Nous ne sommes pas toujours apte à le ressentir ou à le croire, mais nous ne sommes pas toujours à l’endroit où nous aurions pensé être. Le moment présent est tout ce qui est réel, il est tout ce qui nous appartient vraiment, tout ce que nous possédons réellement. Engageons-nous dans l’instant présent.

Kiki Koyote

What are your next projects? I have some really fun collaborations happening in the next few months working with other artists and makers, which is so inspiring for me. I am just continuing to grow my work and learn more. That’s what excites me the most about the future, learning! Bring it on!

Quels sont tes futurs projets ? J’ai quelques collaborations sympas qui devraient voir le jour dans les prochains mois, en relation avec d’autres artistes et créateurs, ce qui est très inspirant pour moi. Je souhaite poursuivre le développement de mon travail et apprendre davantage. Voilà ce qui me passionne le plus à propos de l’avenir, apprendre ! Aller de l’avant !

 

Thank you so much Kris for sharing this interview with us!

Pour en savoir plus sur la marque :

Site internet / Compte Instagram.


Share

You May Also Like